Suivez-Nous

  Découvrir la gastronomie balinaise lors d’un voyage

En entreprenant un voyage à Bali, la découverte de sa cuisine est à ne pas manquer. L’art de la table de cette île représente évidemment une variante de la gastronomie indonésienne. Il est en quelque sorte influencé par celui de la Chine et de l’Inde.

La particularité de la cuisine balinaise

Lorsque vous effectuez un circuit Bali, vous constaterez que le riz constitue un aliment de base des habitants. La culture du riz résulte d’une longue tradition que l’on constate encore à travers le système d’irrigation Subak. Celui-ci est pratiqué depuis de nombreux siècles. De plus, la vénération de la déesse de la fertilité et du riz (Dewi Sri) par les hindous évoque en quelque sorte ce fait. Cet ingrédient est incontournable dans presque toutes les préparations culinaires que vous pourrez rencontrer dans cette région. En outre, l’utilisation de divers assaisonnements, de légumes, de poissons et de viande caractérise la cuisine balinaise. À propos des charcuteries, les Balinais mangent souvent du poulet et du porc, mais consomment très rarement de la viande de bœuf. Par rapport aux Occidentaux, il y a une grande différence quant à l’importance du repas dans la société locale. Cette dernière ne le considère pas comme un moment de rassemblement familial. Il s’agit tout simplement d’un élément nécessaire au quotidien.

Quelques délices à savourer sur l’île de Bali

Au cours d’un circuit Bali, savourer les plats typiques de cette perle indonésienne constitue un moment fort de l’aventure. Parmi les plus populaires, on peut citer le lawar. Celui-ci est obtenu à partir de la noix de coco, de l’ail, du piment, de la viande, mélangé avec du sang de porc ou de poulet. Il y a également le bebekbetutu qui est un metstrès délicat, mais nécessite assez de temps pour la cuisson. Il paraît ainsi un peu difficile d’en trouver dans certaines régions où l’on doit faire la commande bien à l’avance. Cette spécialité est à base de canard, cuit à l’étoffe dans une feuille de bananier et frit. En outre, vous êtes invité à déguster du Babi guling. Il s’agit d’un cochon de lait roti et garni de quelques assaisonnements tels que du piment, de l’ail, du curcuma ainsi que du gingembre. Souvent plébiscitée lors des festivités, cette préparation illustre la culture de l’île.

Que boire à Bali ?

Tout au long de votre circuit Bali, évitez de boire directement l’eau du robinet. Celle-ci n’est pas toujours potable et risque de nuire à la santé. La solution la plus pratique est d’acheter de l’eau minérale embouteillée. Pour les autres boissons, il en existe tout type sur l’île. En rejoignant, par exemple, des zones touristiques, vous trouverez des restaurants proposant des vins australiens et des vins locaux, blancs ou rouges. Par ailleurs, il faut dire que la bière est très appréciée par les Balinais. Partout sur le territoire, vous en verrez plusieurs marques. Côté breuvage chaud, les résidents consomment du café tous les jours. Il vous suffit de choisir entre le mode classique en poudre ou celui en branches et à infuser dans la tasse.

separator
separator

En entreprenant un voyage à Bali, la découverte de sa cuisine est à ne pas manquer. L’art de la table de cette île représente évidemment une variante de la gastronomie indonésienne. Il est en quelque sorte influencé par celui de la Chine et de l’Inde.

La particularité de la cuisine balinaise

Lorsque vous effectuez un circuit Bali, vous constaterez que le riz constitue un aliment de base des habitants. La culture du riz résulte d’une longue tradition que l’on constate encore à travers le système d’irrigation Subak. Celui-ci est pratiqué depuis de nombreux siècles. De plus, la vénération de la déesse de la fertilité et du riz (Dewi Sri) par les hindous évoque en quelque sorte ce fait. Cet ingrédient est incontournable dans presque toutes les préparations culinaires que vous pourrez rencontrer dans cette région. En outre, l’utilisation de divers assaisonnements, de légumes, de poissons et de viande caractérise la cuisine balinaise. À propos des charcuteries, les Balinais mangent souvent du poulet et du porc, mais consomment très rarement de la viande de bœuf. Par rapport aux Occidentaux, il y a une grande différence quant à l’importance du repas dans la société locale. Cette dernière ne le considère pas comme un moment de rassemblement familial. Il s’agit tout simplement d’un élément nécessaire au quotidien.

Quelques délices à savourer sur l’île de Bali

Au cours d’un circuit Bali, savourer les plats typiques de cette perle indonésienne constitue un moment fort de l’aventure. Parmi les plus populaires, on peut citer le lawar. Celui-ci est obtenu à partir de la noix de coco, de l’ail, du piment, de la viande, mélangé avec du sang de porc ou de poulet. Il y a également le bebekbetutu qui est un metstrès délicat, mais nécessite assez de temps pour la cuisson. Il paraît ainsi un peu difficile d’en trouver dans certaines régions où l’on doit faire la commande bien à l’avance. Cette spécialité est à base de canard, cuit à l’étoffe dans une feuille de bananier et frit. En outre, vous êtes invité à déguster du Babi guling. Il s’agit d’un cochon de lait roti et garni de quelques assaisonnements tels que du piment, de l’ail, du curcuma ainsi que du gingembre. Souvent plébiscitée lors des festivités, cette préparation illustre la culture de l’île.

Que boire à Bali ?

Tout au long de votre circuit Bali, évitez de boire directement l’eau du robinet. Celle-ci n’est pas toujours potable et risque de nuire à la santé. La solution la plus pratique est d’acheter de l’eau minérale embouteillée. Pour les autres boissons, il en existe tout type sur l’île. En rejoignant, par exemple, des zones touristiques, vous trouverez des restaurants proposant des vins australiens et des vins locaux, blancs ou rouges. Par ailleurs, il faut dire que la bière est très appréciée par les Balinais. Partout sur le territoire, vous en verrez plusieurs marques. Côté breuvage chaud, les résidents consomment du café tous les jours. Il vous suffit de choisir entre le mode classique en poudre ou celui en branches et à infuser dans la tasse.

En entreprenant un voyage à Bali, la découverte de sa cuisine est à ne pas manquer. L’art de la table de cette île représente évidemment une variante de la gastronomie indonésienne. Il est en quelque sorte influencé par celui de la Chine et de l’Inde.

La particularité de la cuisine balinaise

Lorsque vous effectuez un circuit Bali, vous constaterez que le riz constitue un aliment de base des habitants. La culture du riz résulte d’une longue tradition que l’on constate encore à travers le système d’irrigation Subak. Celui-ci est pratiqué depuis de nombreux siècles. De plus, la vénération de la déesse de la fertilité et du riz (Dewi Sri) par les hindous évoque en quelque sorte ce fait. Cet ingrédient est incontournable dans presque toutes les préparations culinaires que vous pourrez rencontrer dans cette région. En outre, l’utilisation de divers assaisonnements, de légumes, de poissons et de viande caractérise la cuisine balinaise. À propos des charcuteries, les Balinais mangent souvent du poulet et du porc, mais consomment très rarement de la viande de bœuf. Par rapport aux Occidentaux, il y a une grande différence quant à l’importance du repas dans la société locale. Cette dernière ne le considère pas comme un moment de rassemblement familial. Il s’agit tout simplement d’un élément nécessaire au quotidien.

Quelques délices à savourer sur l’île de Bali

Au cours d’un circuit Bali, savourer les plats typiques de cette perle indonésienne constitue un moment fort de l’aventure. Parmi les plus populaires, on peut citer le lawar. Celui-ci est obtenu à partir de la noix de coco, de l’ail, du piment, de la viande, mélangé avec du sang de porc ou de poulet. Il y a également le bebekbetutu qui est un metstrès délicat, mais nécessite assez de temps pour la cuisson. Il paraît ainsi un peu difficile d’en trouver dans certaines régions où l’on doit faire la commande bien à l’avance. Cette spécialité est à base de canard, cuit à l’étoffe dans une feuille de bananier et frit. En outre, vous êtes invité à déguster du Babi guling. Il s’agit d’un cochon de lait roti et garni de quelques assaisonnements tels que du piment, de l’ail, du curcuma ainsi que du gingembre. Souvent plébiscitée lors des festivités, cette préparation illustre la culture de l’île.

Que boire à Bali ?

Tout au long de votre circuit Bali, évitez de boire directement l’eau du robinet. Celle-ci n’est pas toujours potable et risque de nuire à la santé. La solution la plus pratique est d’acheter de l’eau minérale embouteillée. Pour les autres boissons, il en existe tout type sur l’île. En rejoignant, par exemple, des zones touristiques, vous trouverez des restaurants proposant des vins australiens et des vins locaux, blancs ou rouges. Par ailleurs, il faut dire que la bière est très appréciée par les Balinais. Partout sur le territoire, vous en verrez plusieurs marques. Côté breuvage chaud, les résidents consomment du café tous les jours. Il vous suffit de choisir entre le mode classique en poudre ou celui en branches et à infuser dans la tasse.

Bali Profond

ASITA Bali Member:
PT. Capital Tour Indonesia: 0420/XVII/DPP/2009
Jl. Jaya Giri XI No. 23
Denpasar - Bali - Indonesia

: +62 361 248349
: +62 361 4722117
: + 62-81-2393-2871
: info@baliprofond.com
: www.baliprofond.com
©  2015 Bali Profond. All rights reserved

Bali Profond

PT. Capital Tour Indonesia
ASITA Bali Member: 0420/XVII/DPP/2009
Jl. Jaya Giri XI No. 23
Denpasar - Bali - Indonesia

: +62 361 248349
: +62 361 4722117
: + 62-81-2393-2871
: info@baliprofond.com
: www.baliprofond.com
©  2015 Bali Profond. All rights reserved
Prévisions du jour