Suivez-Nous

  Bali a plusieur nom

1...

Les gens appellent : Bali… le matin du monde, l’île bénie des dieux, l’ile de mille temples, dernier paradis sur terre, l’île jardin, perle de l’Indonésie…

Il n’est pas surprenant que cette île soit la plus connue parmi toutes les îles de l’Indonésie, puisqu’elle a un peu tout… les volcans, les montagnes, les lacs, la mer, les temples, les sites archéologiques, les villages traditionnels, les cultures et les traditions, les fêtes religieuses, les rizières en terasse et les champs, la gentillesse, le sourire et l’amaibilité des gens, les danses et la musique traditionnelle, la gastronomie et les artisans…toutes ces richesses de l’île donnent aux gens qui la visitent de donner des noms poéthiques et des inspirations artistiques. Jusqu’aujourd’hui, Bali est la seule et la dernière île de l’Indonésie dont les gens sont encore hindouistes, reste attachée à ses croyances traditionnelles et religieuses.

a2

Géographiquement, cette île est limitée au nord par la mer de Java, à l’est par le détroit de Lombok consideré comme le détroit le plus profond d’Indonésie autrement dit c’est la ligne Wallace qui sépare le continent de l’Asie et de l’Océanie (au point de vu de la flore et la faune).

Au sud est l’océan Indien, la mer la plus dangeureuse à cause des vagues et des courants et à l’ouest par le détroit de Bali qui la sépare de l’île la plus peuplée : l’île de Java.

Sa capitale est Denpasar (signifie littéralement : nord du marché), la ville administrative et commerciale compte à peu près 420.000 d’habitants. On y trouve également son grand marché alimentaire (Kumbasari), le marché aux oiseaux, le musée ethnologique construit par les Hollandais en 1932 et qui appartient à l’état depuis l’Indépendance, l’ancien palais de Denpasar (Puri Pemecutan). Cette île est divisée en 8 districts, plus 1 district spécial (Kotamadya); chaque district a ses richeses cultureles…

barong

1. District BADUNG, au sud

C’est l’un des 9 districts de Bali situé au sud de l’île, district le plus riche et ayant tant de l’hotel. Il est limité par les districts : au Nord de Buleleng, à l’Ouest de Tabanan et à l’Est de Bangli et Gianjar et Denpasar. Il a une superficie de 418,52 km2 avec 6 sous districts, 40 villages, 119 villages traditionnels et 522 communautés.. La partie Sud est la région la plus touristique de l’île avec:

Kuta

est reputée pour ses plages, elle a commencé à se développer grâce aux touristes ‘babacool’ et surfeurs Australiens en 1970. C’est l’endroit le plus touristique de l’île avec des milliers de boutiques et des centaines de restaurants. Les plages préférées des surfeurs internationaux sont Kuta Beach, Suluban, Padang-padang et Dream Land. Après l’attentat 2002, Legian et Krobokan se sont aussi developpés comme Kuta.

kuta3

Nusa Dua

est devenu l’endroit le plus chic et le plus cher avec ses hôtels de luxe. Développement à partir de 1984 où l’on a construit le premier hôtel 5 étoiles, (de nos jours y ont lieu souvent les conférences internationales) , complété par le terrain de golf international de 18 trous, l’école du tourisme, la plage avec son sable blanc, les activités nautiques à Tanjung Benoa. Sur la colline de Bukit se dresse le temple de la mer Uluwatu pour vénèrer le Dieu de la mer construit sur la falaise calcaire.

nusadua


 2. District Special Denpasar, au sud-centre

C’est le plus jeune disctrict. Il possède le musée ethnolologique construit par les Hollandais en 1932. On trouve les collections des plus anciens poignards utilisés dans le temps par le roi et les guerriers, les objets préhistoriques jusqu’ à de nos jours. Les 3 bâtiments représentent l’architecture des 3 régions de l’île. Les maquettes de la fête des limages de dents, les costumes de mariage et de la crémation. Il est situé au centre de la ville : son architecture est un mélange de temple et de palais. On peut également assister durant 1 mois (mi juin – mi juillet) au festival culturel de Denpasar qui réunit toutes les meilleures troupes de danseurs et de musiciens de tous les districts de l’île. Un immense défilé a lieu le jour de l’ouverture, et des spectacles sont proposés chaque soir. Juste devant ce musée se trouve la place ou le roi de Badung et sa famille ont fait ” Puputan ; la guerre juqu’ à la mort ” c’était le suicide collectif lorsqu’ils ont fait la guerre contre les hollandais en 1906.

dps-baru

Sanur

C’est le premier endroit où l’on a construit l’hôtel internationnal : “Bali beach Hotel” puis on a changé le nom en 1996 “Grand Bali Beach Hotel”, puis depuis 1974 “Bali Hyatt Hotel”. C’est sur la plage de Sanur que les Hollandais debarquèrent en 1906 et les Japonais en 1942. La plage s’étire à partir de Padanggalak jusqu’au village Blanjong avec du sable à moitié noir-volcanique et un peu blanc au sud. Au loin, elle est protégée par la barrière de corail. On y trouve aussi le musée de peintre Belge : Le Mayeur Memphis.

sanur-baru1


3. District GIANJAR, au centre

C’est le district le plus riche au point de vu des artistes et de l’artisanat. Les artisants fabriquent des sculptures en bois, des bijoux en argent et en or, des meubles en teck, des paniers en bambou ou en jassin d’eau, les batik en coton et en soie, les vaneries, les peintures sur toile, les troupes de danse et de musique traditionnelles.
Le marché d’Ubud est l’un des meilleurs marchés pour faire ses achats, il y a toute sorte d’artisanat provenant aussi des autres îles indonésiennes. C’est ici que vous pourez assister à l’une des plus belles troupes de danse de l’île : danse du Legong présentée dans la cour de l’ancien palais d’Ubud.

Le nord est réputé pour ses rizières en terrasses les plus photographiées de l’île ; l’ouest est plutôt connu par la rivière Ayung tout au long de laquelle se trouvent les hôtels de luxe et dans cette rivière ou on peut faire rafting. L’est est le centre de sites archéologiques : c’est grâce aux royaumes importants de la dynastie Udayana Warmadewa et Pejeng qu’on peut découvrir le tombeau royal Gunung Kawi.

C’est aussi une région favorable pour tous ceux qui aiment les ballades à pied et en vélo à travers les petits villages traditionnels et les belles rizières.

gianyar-baru (1)


4. District TABANAN, au sud ouest

Grâce à ses rizières les plus étendues et les plus belles de l’île, cette région est appelée ” le grenier à riz de Bali “. A part cela, les paysans cultivent des caféiers, des cacaoyers, des girofliers et des vanilliers (l’Indonésie est le 2ème producteur de vanille du monde après Madagascar). Avec les paysages magnifiques entre rizières, villages et collines, et la mer au sud ouest, cette région est très agréable pour faire de la randonnée, découvrir le système d’irrigation et étudier l’agronomie. C’est aussi la région où I Ketut Maria est né, il est très connu en tant que grand chorégraphe et danseur : il a crée une des fameuses danses ( Legong et Oleg Tambulilingan). On trouvera également les deux beaux temples très connus et plus photographiés de l’île situés dans ce district: les temples Tanah Lot et Ulun Danu.

tabanan-baru


5. District JEMBRANA, à l’ouest

C’est la partie ouest de l’île la plus proche de Java. A l’extrémité se trouve le port Gilimanuk, entrée principale de l’île, où tous les camions de denrées alimentaires ou de matériaux provenant de Java arrivent par ferry (traversée de 30-45 minutes). Le parc national de l’ouest de Bali couvre 19.003 hectares très riche par sa forêt tropicale humide (la plus vaste de Bali) ou l’on peut faire des randonnées à la rencontre de l’étourneau de Rotchild (seul oiseau endémique de l’île – son plumage très blanc contraste avec le noir du bout des ailes et de la queue, avec son masque bleu vif), des cerfs , des coqs sauvages, des macaques et des sangliers. L’île Menjangan inhabitée (sauf par les cerfs comme son nom), est très réputée par la beauté de ses fonds marins avec ses poissons exotiques (poissons perroquets, poissons de toutes les couleurs, barracudas) et ses coreaux préservés. Il est possible de faire de la plongée en masque ou en bouteille pour explorer cette réserve naturelle et protégée. Ce district a aussi des belles plages avec du sable gris autour de Pemuteran (village éloigné de tout), c’est l’endroit idéal pour se relaxer ou farnienter, tandis que les distractions préférées des paysans de ce district sont les courses de taureaux autrement dit ‘ le benhur balinais’ ou Mekepung en langue balinaise : elles ont lieu après une bonne récolte du riz.

jembrana3


6. District BULELENG, au nord

Singaraja (lion-roi) est la capitale de ce district considéré comme la deuxième plus grande ville après Denpasar. Grâce aux Hollandais qui ont debarqué à la fin du 17eme siècle, ici on trouve encore des bâtiments de style coloniaux, c’est l’un des rares endroits de Bali où des traces coloniales sont encore visibles, ainsi que l’ influence chinoise et musulmane. Lovina est juste à 8 km à l’ouest de la ville où l’on peut trouver une plage de sable volcanique noir. Ici on peut voir le lever du soleil et les dauphins (si le temps le permet), faire du snorkeling en prenant la pirogue traditionnelle. Un peu plus loin vers la montagne se trouve la source thermale où on peut se baigner.

buleleng4


7. District KARANGASEM, au nord est et l’est.

C’est l’ endroit préféré des plongeurs puisqu’il y a, à Tulamben le bateau cargo americain Liberty coulé pendant la 2ème guerre mondiale, le 11 Janvier 1942. Il est habité par des milliers de poissons multicolores magnifiques, des tortues et parfois des requins. La plage d’Amed décorée par les alignements de pirogues traditionnelles dont la tête a la forme d’espadon. Il est le plus grand village de pêcheurs de Bali. On peut assiter au magnifique coucher de soleil derrière le mont Agung, le plus haut de Bali. N’oubliez pas non plus les superbes rizières en terrasses à Culik, les bains royaux de Tirtagangga et le temple le plus véneré de l’ile ; Pura Besakih…l’ombril du monde !

karangasem4


8. District KLUNGKLUNG, au sud est

Si l’île de Lombok possède les 3 îles Gilis (Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno) alors, le district Klungkung possède aussi 3 îles : Nusa Lembongan, Nusa Ceningan et Nusa Penida. Elles sont situées au sud est de l’île à 1 heure 1/2 de bateau. Elles sont très connues pour leurs cultures d’algues (plus grand producteur d’Indonésie, capable de produire 50 tonnes d’ algues par semaine !).

Exportation importante au Japon qui les utilise dans le cosmestique et l’alimentation. Cette grosse productivité d’algues s’explique car la majorité des gens de ces îles exercent ce travail. Ces îles sont magnifiques, on peut admirer les champs d’algues aux nuances de vert, bleu, gris dans la mer, changeant de couleur avec le soleil ; des plantations de palétuviers, la beauté des fonds marins et le beau panorama avec une vue imprenable sur le

klungkung5


9. District BANGLI, au centre-est

On peut traverser les petits chemins qui nous emmènent jusqu’au pied du mont Batur et du lac Batur, et continuer à faire l’ascension jusqu’au son sommet 1717m (2 heures de marche à l’allée). Le paysages sont splendides depuis l’ancienne caldeira. Le lac Batur est le plus grand lac qui donne la vie aux habitants et aliment des rizières de ce district. La beauté de la nature et des arbres lui ont donne la réputation d’etre le refuge des leyaks (sorcieres) aux pouvoirs contrebalances par d’efficaces balian (guerisseurs). Bangli possède le temple Kehen, l’un des temples le plus esthétiques de Bali, le grand porche en pierre tres riche de sculpture avec le grand masque de Boma, un chasseur des mauvais esprits. Volées de marches,taille des arbres, tout ici suggère l’élévation de l’âme. Consacré au XIIIème siècle,il fut le temple d’Etat du petit royaume de Bangli. L’énorme banyan (ficus benyamina), vieux de plus 500 ans, qui couvre la première terrasse de ses fondation, porte également un kulkul (comme cloche d’alarme pour prevenir les gens lorsqu’il y a des activités religieuses) et une cabane d’ermite haut entre ses branches.

bangli3

*******

Respecter les peuples, leurs traditions, leurs cultures, leurs natures et leurs capacités de développement, est une véritable nécessite…a fin que leurs trésors uniques restent plus longtemps possible…

separator
separator

1...

Les gens appellent : Bali… le matin du monde, l’île bénie des dieux, l’ile de mille temples, dernier paradis sur terre, l’île jardin, perle de l’Indonésie…

Il n’est pas surprenant que cette île soit la plus connue parmi toutes les îles de l’Indonésie, puisqu’elle a un peu tout… les volcans, les montagnes, les lacs, la mer, les temples, les sites archéologiques, les villages traditionnels, les cultures et les traditions, les fêtes religieuses, les rizières en terasse et les champs, la gentillesse, le sourire et l’amaibilité des gens, les danses et la musique traditionnelle, la gastronomie et les artisans…toutes ces richesses de l’île donnent aux gens qui la visitent de donner des noms poéthiques et des inspirations artistiques. Jusqu’aujourd’hui, Bali est la seule et la dernière île de l’Indonésie dont les gens sont encore hindouistes, reste attachée à ses croyances traditionnelles et religieuses.

a2

Géographiquement, cette île est limitée au nord par la mer de Java, à l’est par le détroit de Lombok consideré comme le détroit le plus profond d’Indonésie autrement dit c’est la ligne Wallace qui sépare le continent de l’Asie et de l’Océanie (au point de vu de la flore et la faune).

Au sud est l’océan Indien, la mer la plus dangeureuse à cause des vagues et des courants et à l’ouest par le détroit de Bali qui la sépare de l’île la plus peuplée : l’île de Java.

Sa capitale est Denpasar (signifie littéralement : nord du marché), la ville administrative et commerciale compte à peu près 420.000 d’habitants. On y trouve également son grand marché alimentaire (Kumbasari), le marché aux oiseaux, le musée ethnologique construit par les Hollandais en 1932 et qui appartient à l’état depuis l’Indépendance, l’ancien palais de Denpasar (Puri Pemecutan). Cette île est divisée en 8 districts, plus 1 district spécial (Kotamadya); chaque district a ses richeses cultureles…

barong

1. District BADUNG, au sud

C’est l’un des 9 districts de Bali situé au sud de l’île, district le plus riche et ayant tant de l’hotel. Il est limité par les districts : au Nord de Buleleng, à l’Ouest de Tabanan et à l’Est de Bangli et Gianjar et Denpasar. Il a une superficie de 418,52 km2 avec 6 sous districts, 40 villages, 119 villages traditionnels et 522 communautés.. La partie Sud est la région la plus touristique de l’île avec:

Kuta

est reputée pour ses plages, elle a commencé à se développer grâce aux touristes ‘babacool’ et surfeurs Australiens en 1970. C’est l’endroit le plus touristique de l’île avec des milliers de boutiques et des centaines de restaurants. Les plages préférées des surfeurs internationaux sont Kuta Beach, Suluban, Padang-padang et Dream Land. Après l’attentat 2002, Legian et Krobokan se sont aussi developpés comme Kuta.

kuta3

Nusa Dua

est devenu l’endroit le plus chic et le plus cher avec ses hôtels de luxe. Développement à partir de 1984 où l’on a construit le premier hôtel 5 étoiles, (de nos jours y ont lieu souvent les conférences internationales) , complété par le terrain de golf international de 18 trous, l’école du tourisme, la plage avec son sable blanc, les activités nautiques à Tanjung Benoa. Sur la colline de Bukit se dresse le temple de la mer Uluwatu pour vénèrer le Dieu de la mer construit sur la falaise calcaire.

nusadua


 2. District Special Denpasar, au sud-centre

C’est le plus jeune disctrict. Il possède le musée ethnolologique construit par les Hollandais en 1932. On trouve les collections des plus anciens poignards utilisés dans le temps par le roi et les guerriers, les objets préhistoriques jusqu’ à de nos jours. Les 3 bâtiments représentent l’architecture des 3 régions de l’île. Les maquettes de la fête des limages de dents, les costumes de mariage et de la crémation. Il est situé au centre de la ville : son architecture est un mélange de temple et de palais. On peut également assister durant 1 mois (mi juin – mi juillet) au festival culturel de Denpasar qui réunit toutes les meilleures troupes de danseurs et de musiciens de tous les districts de l’île. Un immense défilé a lieu le jour de l’ouverture, et des spectacles sont proposés chaque soir. Juste devant ce musée se trouve la place ou le roi de Badung et sa famille ont fait ” Puputan ; la guerre juqu’ à la mort ” c’était le suicide collectif lorsqu’ils ont fait la guerre contre les hollandais en 1906.

dps-baru

Sanur

C’est le premier endroit où l’on a construit l’hôtel internationnal : “Bali beach Hotel” puis on a changé le nom en 1996 “Grand Bali Beach Hotel”, puis depuis 1974 “Bali Hyatt Hotel”. C’est sur la plage de Sanur que les Hollandais debarquèrent en 1906 et les Japonais en 1942. La plage s’étire à partir de Padanggalak jusqu’au village Blanjong avec du sable à moitié noir-volcanique et un peu blanc au sud. Au loin, elle est protégée par la barrière de corail. On y trouve aussi le musée de peintre Belge : Le Mayeur Memphis.

sanur-baru1


3. District GIANJAR, au centre

C’est le district le plus riche au point de vu des artistes et de l’artisanat. Les artisants fabriquent des sculptures en bois, des bijoux en argent et en or, des meubles en teck, des paniers en bambou ou en jassin d’eau, les batik en coton et en soie, les vaneries, les peintures sur toile, les troupes de danse et de musique traditionnelles.
Le marché d’Ubud est l’un des meilleurs marchés pour faire ses achats, il y a toute sorte d’artisanat provenant aussi des autres îles indonésiennes. C’est ici que vous pourez assister à l’une des plus belles troupes de danse de l’île : danse du Legong présentée dans la cour de l’ancien palais d’Ubud.

Le nord est réputé pour ses rizières en terrasses les plus photographiées de l’île ; l’ouest est plutôt connu par la rivière Ayung tout au long de laquelle se trouvent les hôtels de luxe et dans cette rivière ou on peut faire rafting. L’est est le centre de sites archéologiques : c’est grâce aux royaumes importants de la dynastie Udayana Warmadewa et Pejeng qu’on peut découvrir le tombeau royal Gunung Kawi.

C’est aussi une région favorable pour tous ceux qui aiment les ballades à pied et en vélo à travers les petits villages traditionnels et les belles rizières.

gianyar-baru (1)


4. District TABANAN, au sud ouest

Grâce à ses rizières les plus étendues et les plus belles de l’île, cette région est appelée ” le grenier à riz de Bali “. A part cela, les paysans cultivent des caféiers, des cacaoyers, des girofliers et des vanilliers (l’Indonésie est le 2ème producteur de vanille du monde après Madagascar). Avec les paysages magnifiques entre rizières, villages et collines, et la mer au sud ouest, cette région est très agréable pour faire de la randonnée, découvrir le système d’irrigation et étudier l’agronomie. C’est aussi la région où I Ketut Maria est né, il est très connu en tant que grand chorégraphe et danseur : il a crée une des fameuses danses ( Legong et Oleg Tambulilingan). On trouvera également les deux beaux temples très connus et plus photographiés de l’île situés dans ce district: les temples Tanah Lot et Ulun Danu.

tabanan-baru


5. District JEMBRANA, à l’ouest

C’est la partie ouest de l’île la plus proche de Java. A l’extrémité se trouve le port Gilimanuk, entrée principale de l’île, où tous les camions de denrées alimentaires ou de matériaux provenant de Java arrivent par ferry (traversée de 30-45 minutes). Le parc national de l’ouest de Bali couvre 19.003 hectares très riche par sa forêt tropicale humide (la plus vaste de Bali) ou l’on peut faire des randonnées à la rencontre de l’étourneau de Rotchild (seul oiseau endémique de l’île – son plumage très blanc contraste avec le noir du bout des ailes et de la queue, avec son masque bleu vif), des cerfs , des coqs sauvages, des macaques et des sangliers. L’île Menjangan inhabitée (sauf par les cerfs comme son nom), est très réputée par la beauté de ses fonds marins avec ses poissons exotiques (poissons perroquets, poissons de toutes les couleurs, barracudas) et ses coreaux préservés. Il est possible de faire de la plongée en masque ou en bouteille pour explorer cette réserve naturelle et protégée. Ce district a aussi des belles plages avec du sable gris autour de Pemuteran (village éloigné de tout), c’est l’endroit idéal pour se relaxer ou farnienter, tandis que les distractions préférées des paysans de ce district sont les courses de taureaux autrement dit ‘ le benhur balinais’ ou Mekepung en langue balinaise : elles ont lieu après une bonne récolte du riz.

jembrana3


6. District BULELENG, au nord

Singaraja (lion-roi) est la capitale de ce district considéré comme la deuxième plus grande ville après Denpasar. Grâce aux Hollandais qui ont debarqué à la fin du 17eme siècle, ici on trouve encore des bâtiments de style coloniaux, c’est l’un des rares endroits de Bali où des traces coloniales sont encore visibles, ainsi que l’ influence chinoise et musulmane. Lovina est juste à 8 km à l’ouest de la ville où l’on peut trouver une plage de sable volcanique noir. Ici on peut voir le lever du soleil et les dauphins (si le temps le permet), faire du snorkeling en prenant la pirogue traditionnelle. Un peu plus loin vers la montagne se trouve la source thermale où on peut se baigner.

buleleng4


7. District KARANGASEM, au nord est et l’est.

C’est l’ endroit préféré des plongeurs puisqu’il y a, à Tulamben le bateau cargo americain Liberty coulé pendant la 2ème guerre mondiale, le 11 Janvier 1942. Il est habité par des milliers de poissons multicolores magnifiques, des tortues et parfois des requins. La plage d’Amed décorée par les alignements de pirogues traditionnelles dont la tête a la forme d’espadon. Il est le plus grand village de pêcheurs de Bali. On peut assiter au magnifique coucher de soleil derrière le mont Agung, le plus haut de Bali. N’oubliez pas non plus les superbes rizières en terrasses à Culik, les bains royaux de Tirtagangga et le temple le plus véneré de l’ile ; Pura Besakih…l’ombril du monde !

karangasem4


8. District KLUNGKLUNG, au sud est

Si l’île de Lombok possède les 3 îles Gilis (Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno) alors, le district Klungkung possède aussi 3 îles : Nusa Lembongan, Nusa Ceningan et Nusa Penida. Elles sont situées au sud est de l’île à 1 heure 1/2 de bateau. Elles sont très connues pour leurs cultures d’algues (plus grand producteur d’Indonésie, capable de produire 50 tonnes d’ algues par semaine !).

Exportation importante au Japon qui les utilise dans le cosmestique et l’alimentation. Cette grosse productivité d’algues s’explique car la majorité des gens de ces îles exercent ce travail. Ces îles sont magnifiques, on peut admirer les champs d’algues aux nuances de vert, bleu, gris dans la mer, changeant de couleur avec le soleil ; des plantations de palétuviers, la beauté des fonds marins et le beau panorama avec une vue imprenable sur le

klungkung5


9. District BANGLI, au centre-est

On peut traverser les petits chemins qui nous emmènent jusqu’au pied du mont Batur et du lac Batur, et continuer à faire l’ascension jusqu’au son sommet 1717m (2 heures de marche à l’allée). Le paysages sont splendides depuis l’ancienne caldeira. Le lac Batur est le plus grand lac qui donne la vie aux habitants et aliment des rizières de ce district. La beauté de la nature et des arbres lui ont donne la réputation d’etre le refuge des leyaks (sorcieres) aux pouvoirs contrebalances par d’efficaces balian (guerisseurs). Bangli possède le temple Kehen, l’un des temples le plus esthétiques de Bali, le grand porche en pierre tres riche de sculpture avec le grand masque de Boma, un chasseur des mauvais esprits. Volées de marches,taille des arbres, tout ici suggère l’élévation de l’âme. Consacré au XIIIème siècle,il fut le temple d’Etat du petit royaume de Bangli. L’énorme banyan (ficus benyamina), vieux de plus 500 ans, qui couvre la première terrasse de ses fondation, porte également un kulkul (comme cloche d’alarme pour prevenir les gens lorsqu’il y a des activités religieuses) et une cabane d’ermite haut entre ses branches.

bangli3

*******

Respecter les peuples, leurs traditions, leurs cultures, leurs natures et leurs capacités de développement, est une véritable nécessite…a fin que leurs trésors uniques restent plus longtemps possible…

1...

Les gens appellent : Bali… le matin du monde, l’île bénie des dieux, l’ile de mille temples, dernier paradis sur terre, l’île jardin, perle de l’Indonésie…

Il n’est pas surprenant que cette île soit la plus connue parmi toutes les îles de l’Indonésie, puisqu’elle a un peu tout… les volcans, les montagnes, les lacs, la mer, les temples, les sites archéologiques, les villages traditionnels, les cultures et les traditions, les fêtes religieuses, les rizières en terasse et les champs, la gentillesse, le sourire et l’amaibilité des gens, les danses et la musique traditionnelle, la gastronomie et les artisans…toutes ces richesses de l’île donnent aux gens qui la visitent de donner des noms poéthiques et des inspirations artistiques. Jusqu’aujourd’hui, Bali est la seule et la dernière île de l’Indonésie dont les gens sont encore hindouistes, reste attachée à ses croyances traditionnelles et religieuses.

a2

Géographiquement, cette île est limitée au nord par la mer de Java, à l’est par le détroit de Lombok consideré comme le détroit le plus profond d’Indonésie autrement dit c’est la ligne Wallace qui sépare le continent de l’Asie et de l’Océanie (au point de vu de la flore et la faune).

Au sud est l’océan Indien, la mer la plus dangeureuse à cause des vagues et des courants et à l’ouest par le détroit de Bali qui la sépare de l’île la plus peuplée : l’île de Java.

Sa capitale est Denpasar (signifie littéralement : nord du marché), la ville administrative et commerciale compte à peu près 420.000 d’habitants. On y trouve également son grand marché alimentaire (Kumbasari), le marché aux oiseaux, le musée ethnologique construit par les Hollandais en 1932 et qui appartient à l’état depuis l’Indépendance, l’ancien palais de Denpasar (Puri Pemecutan). Cette île est divisée en 8 districts, plus 1 district spécial (Kotamadya); chaque district a ses richeses cultureles…

barong

1. District BADUNG, au sud

C’est l’un des 9 districts de Bali situé au sud de l’île, district le plus riche et ayant tant de l’hotel. Il est limité par les districts : au Nord de Buleleng, à l’Ouest de Tabanan et à l’Est de Bangli et Gianjar et Denpasar. Il a une superficie de 418,52 km2 avec 6 sous districts, 40 villages, 119 villages traditionnels et 522 communautés.. La partie Sud est la région la plus touristique de l’île avec:

Kuta

est reputée pour ses plages, elle a commencé à se développer grâce aux touristes ‘babacool’ et surfeurs Australiens en 1970. C’est l’endroit le plus touristique de l’île avec des milliers de boutiques et des centaines de restaurants. Les plages préférées des surfeurs internationaux sont Kuta Beach, Suluban, Padang-padang et Dream Land. Après l’attentat 2002, Legian et Krobokan se sont aussi developpés comme Kuta.

kuta3

Nusa Dua

est devenu l’endroit le plus chic et le plus cher avec ses hôtels de luxe. Développement à partir de 1984 où l’on a construit le premier hôtel 5 étoiles, (de nos jours y ont lieu souvent les conférences internationales) , complété par le terrain de golf international de 18 trous, l’école du tourisme, la plage avec son sable blanc, les activités nautiques à Tanjung Benoa. Sur la colline de Bukit se dresse le temple de la mer Uluwatu pour vénèrer le Dieu de la mer construit sur la falaise calcaire.

nusadua


 2. District Special Denpasar, au sud-centre

C’est le plus jeune disctrict. Il possède le musée ethnolologique construit par les Hollandais en 1932. On trouve les collections des plus anciens poignards utilisés dans le temps par le roi et les guerriers, les objets préhistoriques jusqu’ à de nos jours. Les 3 bâtiments représentent l’architecture des 3 régions de l’île. Les maquettes de la fête des limages de dents, les costumes de mariage et de la crémation. Il est situé au centre de la ville : son architecture est un mélange de temple et de palais. On peut également assister durant 1 mois (mi juin – mi juillet) au festival culturel de Denpasar qui réunit toutes les meilleures troupes de danseurs et de musiciens de tous les districts de l’île. Un immense défilé a lieu le jour de l’ouverture, et des spectacles sont proposés chaque soir. Juste devant ce musée se trouve la place ou le roi de Badung et sa famille ont fait ” Puputan ; la guerre juqu’ à la mort ” c’était le suicide collectif lorsqu’ils ont fait la guerre contre les hollandais en 1906.

dps-baru

Sanur

C’est le premier endroit où l’on a construit l’hôtel internationnal : “Bali beach Hotel” puis on a changé le nom en 1996 “Grand Bali Beach Hotel”, puis depuis 1974 “Bali Hyatt Hotel”. C’est sur la plage de Sanur que les Hollandais debarquèrent en 1906 et les Japonais en 1942. La plage s’étire à partir de Padanggalak jusqu’au village Blanjong avec du sable à moitié noir-volcanique et un peu blanc au sud. Au loin, elle est protégée par la barrière de corail. On y trouve aussi le musée de peintre Belge : Le Mayeur Memphis.

sanur-baru1


3. District GIANJAR, au centre

C’est le district le plus riche au point de vu des artistes et de l’artisanat. Les artisants fabriquent des sculptures en bois, des bijoux en argent et en or, des meubles en teck, des paniers en bambou ou en jassin d’eau, les batik en coton et en soie, les vaneries, les peintures sur toile, les troupes de danse et de musique traditionnelles.
Le marché d’Ubud est l’un des meilleurs marchés pour faire ses achats, il y a toute sorte d’artisanat provenant aussi des autres îles indonésiennes. C’est ici que vous pourez assister à l’une des plus belles troupes de danse de l’île : danse du Legong présentée dans la cour de l’ancien palais d’Ubud.

Le nord est réputé pour ses rizières en terrasses les plus photographiées de l’île ; l’ouest est plutôt connu par la rivière Ayung tout au long de laquelle se trouvent les hôtels de luxe et dans cette rivière ou on peut faire rafting. L’est est le centre de sites archéologiques : c’est grâce aux royaumes importants de la dynastie Udayana Warmadewa et Pejeng qu’on peut découvrir le tombeau royal Gunung Kawi.

C’est aussi une région favorable pour tous ceux qui aiment les ballades à pied et en vélo à travers les petits villages traditionnels et les belles rizières.

gianyar-baru (1)


4. District TABANAN, au sud ouest

Grâce à ses rizières les plus étendues et les plus belles de l’île, cette région est appelée ” le grenier à riz de Bali “. A part cela, les paysans cultivent des caféiers, des cacaoyers, des girofliers et des vanilliers (l’Indonésie est le 2ème producteur de vanille du monde après Madagascar). Avec les paysages magnifiques entre rizières, villages et collines, et la mer au sud ouest, cette région est très agréable pour faire de la randonnée, découvrir le système d’irrigation et étudier l’agronomie. C’est aussi la région où I Ketut Maria est né, il est très connu en tant que grand chorégraphe et danseur : il a crée une des fameuses danses ( Legong et Oleg Tambulilingan). On trouvera également les deux beaux temples très connus et plus photographiés de l’île situés dans ce district: les temples Tanah Lot et Ulun Danu.

tabanan-baru


5. District JEMBRANA, à l’ouest

C’est la partie ouest de l’île la plus proche de Java. A l’extrémité se trouve le port Gilimanuk, entrée principale de l’île, où tous les camions de denrées alimentaires ou de matériaux provenant de Java arrivent par ferry (traversée de 30-45 minutes). Le parc national de l’ouest de Bali couvre 19.003 hectares très riche par sa forêt tropicale humide (la plus vaste de Bali) ou l’on peut faire des randonnées à la rencontre de l’étourneau de Rotchild (seul oiseau endémique de l’île – son plumage très blanc contraste avec le noir du bout des ailes et de la queue, avec son masque bleu vif), des cerfs , des coqs sauvages, des macaques et des sangliers. L’île Menjangan inhabitée (sauf par les cerfs comme son nom), est très réputée par la beauté de ses fonds marins avec ses poissons exotiques (poissons perroquets, poissons de toutes les couleurs, barracudas) et ses coreaux préservés. Il est possible de faire de la plongée en masque ou en bouteille pour explorer cette réserve naturelle et protégée. Ce district a aussi des belles plages avec du sable gris autour de Pemuteran (village éloigné de tout), c’est l’endroit idéal pour se relaxer ou farnienter, tandis que les distractions préférées des paysans de ce district sont les courses de taureaux autrement dit ‘ le benhur balinais’ ou Mekepung en langue balinaise : elles ont lieu après une bonne récolte du riz.

jembrana3


6. District BULELENG, au nord

Singaraja (lion-roi) est la capitale de ce district considéré comme la deuxième plus grande ville après Denpasar. Grâce aux Hollandais qui ont debarqué à la fin du 17eme siècle, ici on trouve encore des bâtiments de style coloniaux, c’est l’un des rares endroits de Bali où des traces coloniales sont encore visibles, ainsi que l’ influence chinoise et musulmane. Lovina est juste à 8 km à l’ouest de la ville où l’on peut trouver une plage de sable volcanique noir. Ici on peut voir le lever du soleil et les dauphins (si le temps le permet), faire du snorkeling en prenant la pirogue traditionnelle. Un peu plus loin vers la montagne se trouve la source thermale où on peut se baigner.

buleleng4


7. District KARANGASEM, au nord est et l’est.

C’est l’ endroit préféré des plongeurs puisqu’il y a, à Tulamben le bateau cargo americain Liberty coulé pendant la 2ème guerre mondiale, le 11 Janvier 1942. Il est habité par des milliers de poissons multicolores magnifiques, des tortues et parfois des requins. La plage d’Amed décorée par les alignements de pirogues traditionnelles dont la tête a la forme d’espadon. Il est le plus grand village de pêcheurs de Bali. On peut assiter au magnifique coucher de soleil derrière le mont Agung, le plus haut de Bali. N’oubliez pas non plus les superbes rizières en terrasses à Culik, les bains royaux de Tirtagangga et le temple le plus véneré de l’ile ; Pura Besakih…l’ombril du monde !

karangasem4


8. District KLUNGKLUNG, au sud est

Si l’île de Lombok possède les 3 îles Gilis (Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno) alors, le district Klungkung possède aussi 3 îles : Nusa Lembongan, Nusa Ceningan et Nusa Penida. Elles sont situées au sud est de l’île à 1 heure 1/2 de bateau. Elles sont très connues pour leurs cultures d’algues (plus grand producteur d’Indonésie, capable de produire 50 tonnes d’ algues par semaine !).

Exportation importante au Japon qui les utilise dans le cosmestique et l’alimentation. Cette grosse productivité d’algues s’explique car la majorité des gens de ces îles exercent ce travail. Ces îles sont magnifiques, on peut admirer les champs d’algues aux nuances de vert, bleu, gris dans la mer, changeant de couleur avec le soleil ; des plantations de palétuviers, la beauté des fonds marins et le beau panorama avec une vue imprenable sur le

klungkung5


9. District BANGLI, au centre-est

On peut traverser les petits chemins qui nous emmènent jusqu’au pied du mont Batur et du lac Batur, et continuer à faire l’ascension jusqu’au son sommet 1717m (2 heures de marche à l’allée). Le paysages sont splendides depuis l’ancienne caldeira. Le lac Batur est le plus grand lac qui donne la vie aux habitants et aliment des rizières de ce district. La beauté de la nature et des arbres lui ont donne la réputation d’etre le refuge des leyaks (sorcieres) aux pouvoirs contrebalances par d’efficaces balian (guerisseurs). Bangli possède le temple Kehen, l’un des temples le plus esthétiques de Bali, le grand porche en pierre tres riche de sculpture avec le grand masque de Boma, un chasseur des mauvais esprits. Volées de marches,taille des arbres, tout ici suggère l’élévation de l’âme. Consacré au XIIIème siècle,il fut le temple d’Etat du petit royaume de Bangli. L’énorme banyan (ficus benyamina), vieux de plus 500 ans, qui couvre la première terrasse de ses fondation, porte également un kulkul (comme cloche d’alarme pour prevenir les gens lorsqu’il y a des activités religieuses) et une cabane d’ermite haut entre ses branches.

bangli3

*******

Respecter les peuples, leurs traditions, leurs cultures, leurs natures et leurs capacités de développement, est une véritable nécessite…a fin que leurs trésors uniques restent plus longtemps possible…

Bali Profond

ASITA Bali Member:
PT. Capital Tour Indonesia: 0420/XVII/DPP/2009
Jl. Jaya Giri XI No. 23
Denpasar - Bali - Indonesia

: +62 361 248349
: +62 361 4722117
: + 62-81-2393-2871
: info@baliprofond.com
: www.baliprofond.com
©  2015 Bali Profond. All rights reserved

Bali Profond

PT. Capital Tour Indonesia
ASITA Bali Member: 0420/XVII/DPP/2009
Jl. Jaya Giri XI No. 23
Denpasar - Bali - Indonesia

: +62 361 248349
: +62 361 4722117
: + 62-81-2393-2871
: info@baliprofond.com
: www.baliprofond.com
©  2015 Bali Profond. All rights reserved
Prévisions du jour